Qui sommes nous ? à Sanary-sur-Mer (83)

Si les plongeurs encore là pour en parler ont tous aujourd'hui rangé les bouteilles de plongée, Le Provençal est bien le même qui veille au confort de ses hôtes qui ont toujours si bel appétit. Et comme "ils" disaient à l'époque "Le Provençal, à Sanary, sur le port, le patron, un mec sympa, qui nous comprend, et la bouffe, attention, comme à la maison !"

Victor Ranucci (à gauche en photo, illustration du célèbre Charly) l'avait repris de la famille en 1951, et depuis 1996 c'est Marco, son fils, et sa toujours souriante épouse Valérie qui confirment encore l'avis des plongeurs ; au Provençal on y mange bien et pour pas cher.

Les Sanaryens ne se trompent pas, et le fréquentent autant que les touristes. Certains des corps constitués y ont leurs habitudes, les VRP, ainsi que les pêcheurs ; la cantine de Sanary porte toujours bien son nom. Il ne vous reste qu'à la découvrir pour vous en faire une idée. 

En été, vous apprécierez l'ambiance des chaudes nuits d'été et du marché estival en mangeant sur la terrasse qui aura pris ses aises.
Il y a la carte du Provençal, dessinée par Charly, et puis le plat du jour qui change, une viande ou un poisson. C'est de la cuisine familiale et traditionnelle provençale, c'est à dire tout ce que font pas les autres, vé ! Les rognons au Madère, la tête de veau, la soupe de poisson avé la rouille, les sardines et autres poissons grillés, de chez Pilato du marché en face bien entendu ! Les moules marinières avec les frites maison ... Vous en trouvez souvent, vous, des frites maison ? Et tous les vendredi, l'aïoli, prononcez " l'ailliooôli " s'il vous plaît. 

En plus il y a les desserts, car le chef, fan de chichourne, y sait tout faire ! Finissez avec le café gourmand et vous verrez !
Ah oui ! Marco dit que le vendredi, jour d'aïoli, la sieste après, c'est recommandé ...